Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ultimate supercars

Ultimate supercars

Toute l'actualité des supercars


Affaire Volkswagen - comment la revente de Lamborghini et Bentley va bouleverser l'avenir?

Publié par Mathieu sur 11 Décembre 2015, 07:00am

Catégories : #Sportives, #Actualités, #Lamborghini, #Luxe, #Bentley

Affaire Volkswagen - comment la revente de Lamborghini et Bentley va bouleverser l'avenir?

Elle a fait la une de la presse: l'affaire Volkswagen. Le géant allemand a décidé de truquer les tests d'émission de CO2 avec un logiciel limitant les rejets pendant la seule durée de mesure. Lorsque la magouille a été découverte, le constructeur s'est immédiatement vu menacé par une amende record ainsi que par un boycott de la clientèle.

Le risque pèse évidemment sur les résultats de la firme, l'exposant à un possible défaut de paiement auprès des établissements financiers. Pour éviter cette situation, la seule solution semble s'offrir dans la vente d'une partie des filiales du groupe, et, parmi les premières, Bentley et Lamborghini. Que se passera-t-il si cette option est retenue?

 

La fin des synergies

Si Volkswagen vendait l'une des deux grandes marques automobiles ci-avant citées, cela mettrait fin aux coopérations des équipes de recherche et développement du nouveau groupe et de la filiale reniée, mais cela mettrait également fin aux technologies et mécaniques partagées.

 

Prenons l'Audi R8 par exemple, qui partage actuellement son châssis et son moteur avec la Lamborghini Huracán. Elle devra dans de futures versions développer des composants propres puisque Lamborghini ne fera plus partie du groupe Volkswagen. De ce fait, des frais constituant autrefois des éléments de coûts à la base de calculs de marges de deux constructeurs devront être rentabilisés par Audi seul. Deux solutions s'offriraient dans ce cas à la marque aux anneaux filiale de Volkswagen. La première consiste à limiter les coûts et donc les avancées technologiques afin de conserver les niveaux tarifaires actuels, la seconde consiste à augmenter les tarifs afin de former des marges acceptables sur ces coûts auparavant dilués avec Lamborghini mais à présent pleinement supportés par Audi. Bien sûr, Lamborghini subirait les mêmes conséquences.

 

Ne pas oublier que certains services administratifs devront également être restructurés du fait du détachement de la filiale et que la puissance financière de chacune des parties sera à long terme impactée (division des comptes bancaires, et donc avantages de taux d'épargne et de prêts amoindris du fait de trésoreries divisées), biaisant encore une fois les marges.

 

De nouvelles stratégies

La vente de Lamborghini ou de Bentley à un constructeur automobile tiers pourrait avoir un énorme impact sur leurs stratégies.

Reprenons un instant l'exemple de l'Audi R8 et de la Lamborghini Huracán. Chacune des deux sportives a un caractère indéniable, mais il ne faut pas oublier qu'elles ne visent pas le même segment de marché. L'Audi R8 s'adresse à une clientèle plus modeste (loin d'être pauvre à bon entendeur) que sa sœur transalpine. Pourquoi cela? Le groupe Volkswagen n'a aucun intérêt à proposer deux modèles faisant face à une clientèle identique. Lors du détachement de la filiale, l'acheteur pourrait cependant revoir sa stratégie et se porter en faveur de la création d'une rivale pour la R8, tentant ainsi de subtiliser des parts de marché au groupe allemand déchu.

 

Afin de résumer cet article, nous préciserons que si la revente de certaines filiales de luxe de Volkswagen constitue une solution court-termiste à privilégier pour assurer le service de sa dette, cette action engendrant un effet relutif sur les coûts aura sans aucun doute de lourdes conséquences financières sur le groupe et les filiales détachées à long terme.

Les filiales intéressées par l'opération pourraient par ailleurs voir leurs stratégies prendre un nouveau tournant. Le nouveau groupe devrait alors adapter lui-même sa stratégie afin de conserver l'avantage concurrentiel. En d'autres termes, les alliés du passé deviendraient concurrents.

Abonnez-vous gratuitement en haut à droite de cette page et recevez une fois par semaine notre meilleur article (désabonnement possible).

 

Nous sommes sociaux !